L’aisance aquatique : une construction

L’aisance aquatique s’adresse aux non nageurs. Elle est à distinguer de l’apprentissage des nages codifiées. Elle ouvre la possibilité de poursuivre vers des activités aquatiques de loisirs, sportives ou santé.

L’aisance aquatique se construit dans un bassin où le pratiquant n’a pas pied et sans matériel d’aide à la flottaison.

Elle vise une expérience positive de l’eau et une adaptation au milieu aquatique : l’entrée et la sortie de l’eau, l’immersion, la découverte de la flottaison, la capacité à modifier la forme de son corps dans l’eau, à s’y orienter ainsi qu’à pouvoir s’y déplacer 10 mètres pour rejoindre le bord du bassin sont autant d’étapes de sa construction.

Les grandes étapes de l’acquisition de l’aisance aquatique

L’acquisition de l’aisance aquatique passe par 3 paliers correspondant à la construction du corps flottant, qui se réalisent dans un espace où l’enfant n’a pas pied et sans aide à la flottaison :

  • Palier 1 : entrer seul dans l’eau, se déplacer en immersion complète (tête sous l’eau) et sortir seul de l’eau.
  • Palier 2 : sauter ou chuter dans l’eau, se laisser remonter, flotter de différentes manières, regagner le bord et sortir seul.
  • Palier 3 : entrer dans l’eau par la tête, remonter à la surface, parcourir 10 m en position ventrale tête immergée, flotter sur le dos avec le bassin en surface.

 




Les 6 étapes de l’aisance aquatique





bursa escort bayan görükle bayan escort
bursa escort görükle escort
canlı bahis siteleri canlı casino siteleri kaçak bahis oyna bets10 bahis kaçak bahis siteleri